LexGo

Etude Giabbani



Address:
3, rue des Bains
L-1212 Luxembourg
Grand Duché de Luxembourg

Employee count :

2


Legal employee count :

4


Function :

Lawyer


Main Practices :[ infos ]


Social | Work


Practices details :

•Analyse des contrats
•Problématiques liées à la rémunération,
•Heures supplémentaires
•Transactions,
•Licenciements
•Démissions,
•Mises-à-pied,
•délégués du personnel,
•Contentieux issu des relations collectives de travail
•Harcèlement moral et sexuel,
etc... 


Region :

Grand Duchy of Luxembourg



Recruiter :

No Contact

Manager :

Mr. David Giabbani (Partner)
Tel: + 35 26 20 16 68
david.giabbani@etudegiabbani.lu

Press :

No Contact

No open vacancies

Maître Rui VALENTE rejoint l’Etude GIABBANI
05/12/2016

Maître Rui Valente rejoint l’Etude Giabbani spécialisée en droit du travail. Avocat, titulaire d’une maîtrise en droit des procédures délivrée par l’Université de Perpignan, Rui Valente jouit d’une forte expérience en droit du travail 

Read more

Licenciement économique – suppression de poste – licenciement abusif (oui)
24/06/2019

Il est exact que l’employeur, qui décide seul de la politique économique de son entreprise, de son organisation interne et des modalités techniques de son fonctionnement sans que le juge ne saurait se substituer à lui

>Read more

Dégâts sur véhicules de fonction – responsabilité de l’employé – risques engendrés par l’employeur – reconnaissance de dette
29/05/2019

Comme la responsabilité du salarié ne constitue pas un simple fait, susceptible d’aveu, mais une question de droit relevant de l’appréciation de la juridiction de travail, c’est à bon droit que le tribunal a rejeté les développements de l’employeur sur une reconnaissance de dette

>Read more

Le "Congé Extraordinaire", une pratique très discutable
03/05/2019

Lorsqu’il décide de licencier, l’employeur doit convoquer le salarié à un entretien préalable dans les entreprises de plus de 150 salariés. A l’issue de ce dernier, l’employeur peut toujours choisir de garder son salarié. 

>Read more

Absences excusées – protection contre le licenciement – limite des 26 semaines atteinte (non)
14/03/2019

L’article L.121-6 (1) et (2) du code du travail impose au salarié, incapable de travailler pour cause de maladie, l’obligation d’en avertir l’employeur ou son remplaçant, le jour même de l’empêchement et de soumettre, le troisième jour de son absence au plus tard, à

>Read more

Click here to see the ad(s)

LexGO Network