LexGo

Arendt soutient "Fondatioun Kriibskrank Kanner" et "Pour un Sourire d'Enfant asbl"
19/07/2019

Cette année à nouveau, Arendt a témoigné de son soutien à "Fondatioun Kriibskrank Kanner" et à l’association "Pour un Sourire d'Enfant asbl". Guy Harles et Philippe Dupont ont remis un chèque de 8500€ à chacune des deux structures. Ces soutiens marquent l’engagement pérenne d’Arendt en faveur de la santé et de l’égalité des chances pour tous les enfants.

Les fonds donnés aux associations proviennent des frais d’inscriptions au séminaire Arendt Financial Law Forum, l'un des grands rendez-vous annuels organisés par l'étude Arendt & Medernach. Cet événement rassemble des experts juridiques et autres décideurs du secteur financier, pour les informer sur les évolutions légales, réglementaires et fiscales ayant un impact sur leur activité.

Philippe Dupont (Partner, Arendt & Medernach), Anne Goeres (Fondatioun Kriibskrank Kanner), Marie-Hélène Trouillez (Pour un Sourire d'Enfant asbl), et Guy Harles (Chairman, Arendt & Medernach).

"Fondatioun Kriibskrank Kanner" œuvre en faveur des enfants atteints d'un cancer ou d’une maladie rare à danger vital. Ses missions sont l'accompagnement des familles concernées, la sensibilisation contre le cancer de l'enfant et le soutien à la recherche onco-pédiatrique. Un chèque a été remis à Madame Anne Goeres pour la fondation. 

Cette année, les fonds serviront à la réalisation de deux projets très différents. Tout d’abord la réalisation de la pièce de théâtre « Oscar et la dame rose » - (représentations prévues au Luxembourg les 13 et 14 novembre 2019). La pièce raconte avec finesse le destin d’Oscar, jeune garçon de 10 atteint d’un cancer incurable. Le second projet porte sur le développement d’un service de neuro-psychologie. Il permet de réaliser pour chaque enfant un bilan individuel pour déterminer ses forces, ses faiblesses et ses besoins. Le neuro-psychologue propose ensuite un suivi rééducatif de l’enfant et sensibilise son établissement scolaire et sa famille. La finalité est de développer des stratégies compensatoires et de limiter les conséquences néfastes de la maladie sur la vie quotidienne de l’enfant.

L'association "Pour un Sourire d'Enfant a.s.b.l." soutient des enfants dans la misère au Cambodge, par des aides alimentaires, matérielles, de logement et de scolarisation. Un chèque a été remis à sa représentante, Madame Marie-Hélène Trouillez.

Cette année, les fonds serviront à la construction de nouvelles classes pour les enfants à Phnom-Penh au Cambodge. Le but est de lutter contre le décrochage scolaire des enfants très défavorisés, dont l’association soutient déjà la scolarisation en écoles publiques. Il s’agit aussi de reconstruire les premiers bâtiments en bois, devenus vétustes. Les besoins sont estimés à 44 classes qui bénéficieront à 2100 enfants. Les travaux sont prévus en 2020.

Voir aussi : Arendt

LexGO Network